Shopping et handicap : quand faire les magasins est une épreuve
Accueil > Shopping et handicap : quand faire les boutiques peut se révéler un enfer

Shopping et handicap : quand faire les boutiques peut se révéler un enfer

Soldes, courses de Noël ou simplement vie quotidienne, nombreux sont ceux et celles qui déambulent dans les centres commerciaux et centres-villes pour faire les magasins. Mais quand on est en situation de handicap, si l’attrait des boutiques est bien là, en profiter est nettement moins évident.

Accéder aux boutiques : un parcours du combattant !

Qui dit achats, dit boutiques… Mais il n’est pas toujours évident d’y accéder ! Lorsqu’il faut prendre des transports inadaptés mais aussi errer dans des villes où la circulation est difficile, faire les magasins devient souvent synonyme d’épreuve. Parce que l’accessibilité aux commerces est difficile, la simple activité de shopping est interdite ou très complexe pour certains. Et pour cause, combien de boutiques de centre-ville offrent une entrée avec un sol plat (sans marche ou avec une rampe d’accès) ? Très peu aujourd’hui. Pourtant une simple marche, peut devenir un vrai problème quand on est en fauteuil…

Malheureusement, pour faire évoluer la situation, encore faudrait-il que l’on facilite la pose d’une rampe aux commerçants mais comme le dit si bien la blogueuse et auteur Charlotte de Vilmorin, ça n’est pas gagné !

On pourrait penser que les centres commerciaux sont plus accessibles mais ce n’est pas toujours aussi simple. En effet, même s’ils ont l’obligation de respecter les normes d’accessibilité, les centres commerciaux offrent parfois des solutions limitées, ou en trop petit nombre, qui ne facilitent pas la vie des personnes en situation de handicap. En fauteuil, il y a souvent des ascenseurs mais parfois pris d’assaut et il vous en coûtera une patience d’ange pour atteindre la boutique de votre choix. Quant aux personnes malvoyantes, elles bénéficient souvent d’équipements réduits pour les aider à se repérer.

Tant est si bien que les personnes en situation de handicap doivent souvent faire une croix sur leur autonomie en étant accompagnées ou se voient parfois dans l’obligation de renoncer et opter pour les achats en ligne.

Une fois en boutique : les achats ne sont pas pour autant simplifiés.

Si toutefois on arrive à atteindre le magasin, l’achat dans celui-ci n’est pas non plus des plus simples. Circulation dans la boutique, cabines d’essayage, quand il s’agit de vêtements, sont autant de nouveaux obstacles qui attendent une personne en situation de handicap.

Même si des efforts sont faits, les boutiques ne sont la plupart du temps pas pensé pour une circulation en fauteuil, avec une canne ou encore pour des malvoyants. C’est surtout le cas des boutiques de centre-ville où les locaux sont souvent petits et non adaptés. Ainsi, circuler, faire son choix devient très compliqué.

Quand il s’agit d’acheter des vêtements, encore une fois, bon nombre de magasin, ne sont pas équipés de cabines adaptées et du coup, on se retrouve à essayer une chemise devant tout le monde, si, toutefois, on y tient vraiment.

A tout cela s’ajoute aussi, le conseil qui fait parfois défaut, les vendeurs ne sont pas toujours très attentifs à la situation ou encore l’incompréhension parfois, souvent le cas pour les personnes malentendantes.

Parmi les initiatives qui dénoncent ce problème, découvrez l’initiative de Cover Dressing qui a réalisé un film très intéressant sur le sujet : http://www.coverdressing.com/shopping-bien-sentendre-handicap-1756/

Ainsi, faire les boutiques et gérer ses achats quotidiens, n’est toujours pas une chose aisée quand on est en situation de handicap en 2017 ! Un triste constat qui devrait être amélioré mais fait encore face à de nombreux freins depuis la négligence de certains jusqu’à la lourdeur administrative qui ne facilite pas les aménagements… Et pourtant l’autonomie reste un combat de tous les jours pour certains…